Bienvenue sur ce site d'information sans but lucratif, consacré aux années 60, à son environnement, à sa musique, à ses amplis, ses guitares et aux groupes anciens et actuels qui perpétuent cette magie des sixties !

 

 

 comment faire pour....... : joindre le webmaster utiliser ce lien ...... :               ajouter ce site à vos favoris d'un simple clic sur ce lien !

groupes instrumentaux Françaisgroupes instrumentaux étrangersThe VenturesThe Shadowsgroupes vocaux français des sixtiesLes Chats Sauvages  groupes amateurs du début des sixtiesles anciens catalogues de musiquelieux, objets, personnages des 60's      des guitares, des amplis, et des effetsmédiasles liens

 

Le matériel utilisé par les Chats Sauvages

Les fans se posent souvent la question de savoir quel type de matériel utilisait leurs idoles. N'ayant pas la science infuse j'ai observé dans les documents, photos, pochettes de disques, scopitones, en ma possession. Il semblerait donc que les frères Roboly aient utilisés à l'origine une Royal en finition "naturel" et une Texas "gold" distribuées à l'époque par Major-Conn et fabriquées par les frères Jacobacci.

Gérard Jacquemus aurait utilisé d'abord une Ohio bass 4 cordes des mêmes frères jacobacci. Cette précision quand au nombre de cordes, est intéressante car en 1961, nombre de bassistes jouaient sur une Solist 6 cordes dont le  corps était identique à l'Ohio.  Cette Ohio bass 4 cordes apparaît sur le scopitone de Hey Pony ! Ce sont ces trois guitares et les trois amplis RV que l'on aperçoit sur le premier 45 tours des chats. Il a ensuite joué sur une Hagström bass que l'on voit sur la plupart des photos à partir du troisième 45 tours de décembre 1961.

Les amplis de cette première période sont des amplis RV toujours distribués à l'époque par Major-Conn. La batterie utilisée par Willy Lewis était une ASBA.

La Royal de Gérard Roboly aurait été rapidement remplacée par une seconde Texas "gold". Ensuite, Jean-Claude Roboly passe à la Fender Jazzmaster sunburst et à l'ampli Fender bandmaster, que l'on voit notamment dans le scopitone de "Est-ce que tu le sais" ! Est-ce cette Jazzmaster qui a été utilisée lors de l'enregistrement de ce morceau, et dont le son, dans le riff d'introduction devenu mythique, va révolutionner le monde des guitaristes en herbe dont je faisais partie. Le doute est permis puisque ce morceau paraît dans l'album qui sort début octobre 1961, et sur la pochette duquel on voit les Chats avec deux Texas ? Si vous avez la réponse, je crois qu'elle interessera beaucoup de lecteurs.

Sans en connaître la date exacte, en tout cas à partir de mai 1962, date de sortie de leur deuxième album, signe de moyens financiers nouveaux, retombées des ventes de disques ou mécennat de Pathé, ils passent tous aux instruments Fender, avec deux stratocaster "blanches", une précision bass "sunburst", et deux amplis Vox (possiblement des AC30), et une chambre d'écho binson.

 

A retenir en résumé :

 

Jean Claude Roboly :  Jacobacci Texas, Fender Jazzmaster, Fender Stratocaster

Gérard Roboly : Jacobacci Royal, Jacobacci Texas, Fender Stratocaster

Gérard Jacquemus : Jacobacci Ohio bass, Hagström bass, Fender Précision bass

 

           

       

BIBLIOGRAPHIE :

Collection privée Jean-Claude et Raymonde Coulonge.

Wikipédia.

La belle histoire des groupes de rock français de Jean Chalvidant et Hervé Mouvet.

Vinyl fraise les années 60 de François Jouffa.

L'encyclopédie du rock français de Jean Dominique Brierre, Hervé Deplasse, Christian Eudeline, Jean-Eric Perrin, Jean-William Thoury.